Artisteries

Art in video games

Mars 2000, dans une ambiance de franche rigolade, en compagnie de Thierry Théolier, nous avons lancé une série d’actions artistiques dans un jeu vidéo. Quand je lis des bouquins sur l’art multimédia, je réalise que nous étions quand même un peu des précurseurs.

L’action in video game consistait à intervenir en faveur de la paix dans un jeu en ligne assez violent (unreal tournament ). On balançait des messages sur le canal général du jeu, refusant de combattre en faisant un sitting au milieu de la zone de bataille. Les autres joueurs étaient perplexes et ne comprenaient pas notre message pacifiste. Nous nous faisions tuer en boucle.

Avril 2000, j’ai posté cette annonce présentant la performance en ligne (vous remarquerez la pauvreté de mon anglais) :

“new artistic possibilities open with us… of intervening in the plays vidéos violent one (unreal tournament) in favour of peace. This day (10/04/2000), on a server where was played a ” death match ” between many players, Thierry Théolier and Bobig organized a sitting in favour of peace in the video games (unreal tournament) in network. Like the many pacifist ones before them, they were killed… the culprit always runs but the action was beautiful and will have surely an impact for the future generations players in network

de nouvelles possibilités artistiques s’ouvrent à nous…intervenir dans les jeux vidéos violents (unreal tournament) en faveur de la paix. Ce jour (10/04/2000) , sur un serveur où se jouait un “match à mort” entre
de nombreux joueurs, Thierry Théolier et Bobig ont organisé un sitting en faveur de la paix dans les jeux vidéos en réseau. Comme de nombreux pacifistes avant eux , ils ont été tués…
le coupable court toujours mais l’action fut belle et aura sûrement un impact pour les générations futures de joueurs en réseau.

je vous remercie de votre attention…Bobig (free artist)”
Sur la liste de diffusion Nettime, extrait d’une petite discussion :

A la même époque, grand gamer devant l’éternel, je découvre le jeu «Team Fortress classic». En plus de combattre des joueurs à grands coups de guns, le jeu donnait la possibilité de taguer le mur avec différents logos. Après avoir téléchargé le logiciel HL logo creator, je me suis lancé,cette fois ci, en solo dans l’exposition de mes œuvres « in game ».

j’importais donc une œuvre, comme celle ci dessus, et je la taguais dans les différents endroits de la carte du jeu. Après l’action, l’exposition dans les jeux vidéos.

J’ai un peu continué à explorer cette piste des jeux video en utilisant ce medium pour faire des vidéos.

basé sur le jeu “world of warcraft”

2000 – Art dans les jeux vidéo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *