Manipulation

Voici un des exemples pourquoi j’ai créé un petit blog léger à l’écart des réseaux sociaux. Sur twitter, on voit assez régulièrement des comparaisons d’images qui montrent que le France est devenue un califat. C’est bien entendu entièrement faux, mais il règne une telle atmosphère de trouble délirant que tout est prétexte à nourrir l’islamopathie.

Un exemple avec Waleed Al-Husseini. Voici un extrait de sa fiche wikipedia.

“Il a acquis une notoriété internationale en 2010, année où il est arrêté, emprisonné et torturé en Palestine en raison des articles qu’il a postés, critiques envers l’islam.
Critique et dissident, il fait l’objet de polémiques et de menaces. Il est l’un des plus médiatisés cyberactivistes issus du monde arabe et vit désormais en France, où il a cherché refuge et où il se positionne comme défenseur de ses valeurs républicaines et de laïcité. Il est l’auteur d’une autobiographie Blasphémateur ! Les Prisons d’Allah parue chez Grasset en 2015 et un second livre, Une trahison française, dénonçant les collaborationnistes de l’islam radical

On ne peut qu’avoir du respect pour un tel parcours. On imagine aisément l’horreur qu’il a pu traverser et les menaces qui pèsent encore sur lui. Il fait penser à la situation de Zineb El rhazoui. Mais comme elle, on finit par découvrir des zones d’ombre et un rapprochement avec l’extrême droite.

Comme d’habitude, cela commence par des fréquentations, observez cette jolie photo.

Pour ceux qui ne savent pas, Sébastion Jallamion c’est de la bonne extrême droite bien puante. Des articles sur riposte laïque, sur boulevard Voltaire.
En fait, tout comme Zineb El rhazoui avec Ring et Papacito, Waleed Al-Husseini fricote avec les fachos.

Pour être convaincu de cette attitude borderline, voici un tweet de Waleed Al-Husseini posté il y a quelques jours.

Technique purement d’extrême droite et parfois utilisée par des sympathisants du printemps républicain. Donc à gauche Roubaix de nos jours avec des femmes voilées, à droite , des mini jupes. Sauf que tout est faux, comme expliqué par le twittos qui répond à Waleed Al-Husseini .
Pire, cette fake news se balade sur internet depuis deux ans comme vous pouvez le constater sur cet article.

Pour résumer, dans ce climat d’islamopathie sur les réseaux sociaux, il faut toujours garder une distance par rapport à la réalité des faits et faire attention aux manipulations d’extrême droite. Hélas, même quand cela vient d’une personnalité qui a vécu des choses terribles dans son pays.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.