Textes

Les débuts de peintre

Mon attirance pour la peinture ne date pas d’hier. Je vous parle d’une époque que les moins de 40 ans ne peuvent pas connaitre. Une époque ou je ne me cachais pas derrière le pseudo de Bobig.  J’étais Éric,  génie artistique (l’idée du noeud papillon est de moi, un hommage aux lauriers de gotlib sans doute).
Explication de ce portrait. Je dois avoir dans les huit ans. J’apprécie la lecture de science fiction et  les illustrations de Siudmak.

40 ans plus tard, je constate que j’ai toujours le même problème avec les aplats et déjà cette attirance pour les fesses féminines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *